À propos de moi

Camille Bissuel Ostéopathe D.O. Paris 15

Mon parcours :

J’ai toujours eu la volonté d’exercer une activité professionnelle qui me permettrait d’allier expertise scientifique et relationnel. J’ai ainsi choisi d’étudier la médecine pour finalement intégrer une école d’ostéopathie. En effet, plusieurs aspects de cette discipline m’ont convaincues de sa pertinence et son efficacité pour soulager des patients :

  • le temps accordé à l’écoute du patient (les consultations durent 45 minutes à 1 heure)
  • la réflexion autour du corps humain dans sa globalité pour identifier les interactions possibles entre des aspects posturaux, digestifs, musculaires…
  • les thérapeutiques proposées pour soulager les patients en alternative aux médicaments.

J’ai rejoint l’Institut Dauphine d’Ostéopathie (IDO), école reconnue par l’Etat pour une formation en 5 ans. Tout au long de mon cursus j’ai veillé à me former auprès de professionnels, pour éprouver mon apprentissage et l’enrichir des pratiques des uns et des autres. J’ai rencontré Catherine Rybus, ostéopathe, il y a 5 ans. Elle m’a donné de nombreux conseils et m’a formée sur la pédiatrie et la gynécologie. Nous partageons maintenant le cabinet.

Je soigne mes propres patients depuis plus de 3 ans, au sein du Centre Ostéopathique des Halles (COH) ainsi qu’à l’occasion de remplacements réguliers. J’interviens également au COH en tant que superviseur auprès des étudiants en ostéopathie lors de leurs consultations.

Enfin, parce que j’aime transmettre des connaissances, j’enseigne l’anatomie à des élèves de première et deuxième année dans une école de préparateur en pharmacie.

J’ai élaboré une étude expérimentale sur « L’influence d’un traitement ostéopathique du diaphragme dans l’évolution des lombalgies ». Ce travail de recherche m’a permis d’étudier plus précisément ces douleurs du bas du dos qui composent la majorité des motifs de consultations de nos patients. J’ai reçu un prix du jury pour ce mémoire me permettant de sortir dans les majors de ma promotion à l’issu de ces 5 ans. Vous pouvez consulter la soutenance de cette étude sur youtube.